La Faciliation

La facilitation est un processus au cours duquel une personne intervient pour aider un groupe à améliorer son efficacité à :
  • Identifier et résoudre des problèmes
  • Prendre des décisions
  • S’engager collectivement dans l’action
  • Améliorer et monter à un niveau supérieur leur services et activités… 
Cette personne que l’on nomme facilitateur/facilitatrice
  • Est acceptée par les membres du groupe
  • Est neutre sur le fond
  • N’a aucun pouvoir sur la prise de décision
  • Ne connaît pas forcément le domaine d’expertise des membres du groupe de travail

LE FACILITATEUR AGILE

Le facilitateur/la facilitatrice agile possède les compétences de facilitateur/facilitatrice pour :

  • Animer des rituels agiles, tout du moins au début du processus afin de permettre à l’équipe de se les approprier au mieux, de s’entre connaître un minimum afin de faciliter le travail… 
  • Animer des ateliers de cadrage de projet : vision du produit, valeurs partagées de l’équipe, story mapping, event storing, répartition des rôles, résolution de problèmes, définition des personas…
  • Favoriser la communication de l’équipe avec le reste de l’entreprise autour d’ateliers collaboratifs ainsi que de l’équipe avec tous ses membres tout en veillant, via des techniques d’observation, à cette cohésion autour du projet commun. 

Les APPROCHES DE FACILITATION peuvent changer selon l’objectif de travail, le nombre du groupe etc … Le facilitateur choisit en fonction des besoins et de la situation. 

Il existe de multitude d’exercices de facilitation, le panel est large et chaque facilitateur travaille en amont pour préparer et mettre en place les sessions, le plus souvent imaginées à la minute prêt, tout en faisant preuve bien sûr d’agilité et d’adaptation. 

Commencer chaque séquence par un icebreaker adapté et finir avec un déclusion permettent aux cerveaux d’implémenter les travaux et de vivre le moment présent au service des objectifs futurs…

Faïza

Quelques exemple d’activités de facilitation: 

  • Les cercles de paroles
  • Les forums ouverts / Open Space
  • Les « World Café », très connu dans les actions de facilitation surtout pour les grands groupes

Les mots clés associés :

nuage-de-mots (2)
UN BON FACILITATEUR SE MUNIT DE QUELQUES CLÉS POUR LA RÉUSSITE DE SA MISSION DE FACILITATION :
  1. Visiter et préparer l’espace en amont pour que tout le monde se voit pendant les ateliers. Éviter les espaces vides et préférer des dispositions en cercles ou en U pour faciliter les prises de paroles, donner confiance.
    Ne pas hésiter à inviter le groupe à se lever pour échanger en cercle debout.
  2. Présenter clairement l’objectif de l’échange et demander toujours si c’est vraiment clair pour tout le monde. 
  3. Éveiller la curiosité en lançant la dynamique et en demandant si ça les intéresse, ou pas… 
  4. Être dans une posture d’écoute et de curiosité permanente. Chercher à comprendre l’autre sans jugement, se positionner face à l’autre dans une dynamique d’ouverture à comprendre son point de vue. Que les questions “En quoi?” et “Que voulez-vous dire par là?” soient les alliés du facilitateur. 
  5. Avoir un regard circulaire. Regarder tout le monde, chaque personne dans les yeux.
  6. Solliciter un maximum la participation. Faire parler tout le monde même les plus silencieux ou timides. Lors des tours de paroles, donner un temps de parole identique à chacun. Certains utilisent ce temps pleinement, d’autres non et c’est OK!
  7. Poser des questions ouvertes. Les questions ouvertes invitent à réfléchir. C’est ce que vous cherchez à créer en tant que facilitateur. Fini les questions en « oui » ou « non » ou les questions contenant déjà des éléments de réponses. À utiliser absolument des questions simples et percutantes : « qu’en pensez-vous ? » quoi d’autre ? « qui d’autre ? »
  8. Reformuler régulièrement pour bien poser les choses, les décisions, et redonner du rythme. Ne pas hésiter à s’exprimer en précisant que ce sont nos mots à nous et qu’on a besoin d’être rassurés sur la bonne compréhension de ce qui a été dit : “Je vais reformuler, dites moi si j’ai bien résumé”, ou “Ce sont mes mots à moi, n’hésitez pas à me reprendre si c’est pas exact”… 
  9. Utiliser sa voix, changer de tonalité, de rythme pour créer une dynamique de groupe qui perdure dans le temps et leur transmettre de l’énergie. C’est l’énergie du facilitateur qui en fait un allié intéressant.
  10. Conclure clairement en reformulant les décisions et les prochaines étapes. Faites en sorte de clore une facilitation en demandant à chacun ce qu’il retient ou le petit pas qu’il souhaite mener pour avancer et grandir tous ensemble.

Je me suis formée à la facilitation à l’université de Rouen. Cette technique m’a permis de proposer différemment mes prestations et de donner une autre dimension à mes formations, encore plus humaines, encore plus accessibles… 2:0 je dirai! La dynamique du groupe dans le cadre de facilitation ajoute une touche plus profonde et challengeante, je me retrouve à 100% dans mon élément dans ces séances où l'humain et son fonctionnement se trouve au centre de l’attention au service du produit/service. La créativité trouve toute sa place à mon sens dans les travaux, l’art est de savoir tricoter les bons fils pour correspondre au group et à ses objectifs

Faïza
Pour la réussite de votre projet de facilitation, contactez Faïza sans attendre et par avance pour mettre en place et construire avec elle, la maquette de l’action pour votre groupe, afin de répondre au mieux à vos objectifs professionnels.

Je contacte Faïza